Taennchel "Terre Lointaine" l'Opéra Folk - Le webzine d'Atome Boréalis

Rencontre avec l'équipe de Teannchel qui nous présente l'Opéra-Folk "Terre Lointaine" : 

 

Que signifie Taennchel ? 

C'est avant tout le nom d'un sommet vosgien très particulier pour son atmosphère à la fois mystérieuse et inspiratrice, mais aussi pour la beauté de ses paysages. La forêt y côtoie de nombreux mégalithes aux formes étranges qui rappellent des géants, des reptiles et des fées, et c'est pourquoi on trouve de nombreuses légendes qui circulent à son sujet. 

 

Quand est né ce projet ? 

A l'origine, l'idée d'écrire un opéra-folk autour du Taennchel est apparue il y a une dizaine d'années à Franz. Arpentant le Taennchel depuis plusieurs années en appréciant son atmosphère régénérante et familière, il cherchait à raconter l'expérience unique de ce lieu par la musique, une musique notamment nourrie d'influences progressives - Genesis, King Crimson, Jethro Tull pour ne citer qu'eux -, mais aussi de musique world telle que les mélopées de Loreena McKennitt, à quoi viendrait s'ajouter un univers visuel et théâtral. A travers ce prisme, le classique opéra rock est devenu un "opéra-folk", car l'instrumentation acoustique s'est révélée beaucoup plus en phase avec le projet. 

Franz a consacré un bon nombre d'années à explorer le lieu plus en détail et à en apprendre plus à son sujet, tout en jetant sur le papier des paroles et des riffs qui allaient bientôt donner naissance aux chansons qui composeront le futur album "Terre Lointaine". Parallèlement, de nombreux musiciens ont croisé sa route et apporté leur pierre à l'édifice, ce qui a donné lieu à plusieurs représentations scéniques entre 2009 et 2011. Au terme de cette période, la rencontre avec Martin, violoniste passionné de composition, marque un nouveau tournant et le début de plusieurs années de collaboration dans le cadre de projets avoisinant Taennchel - notamment un duo de musique folk-médiévale et le conte musical "Un Pas Sage se Crée" créé en 2014 au festival Summerlied. C'est au cours de l'année 2015 que le désir de produire un album-concept comme fruit de ces nombreuses années de composition germe chez le duo. L'idée était de porter enfin cet univers artistique à une forme d'accomplissement en mêlant musique, dessin, photographie et textes poétiques au sein d'un livre CD. 

 

Pouvez-vous nous parler un peu de l'histoire que raconte cet opéra ? 

A l'instar du projet, l'histoire racontée dans "Terre Lointaine" commence sur les chemins du Taennchel : l'auditeur est invité à se laisser entraîner dans l'atmosphère mystérieuse et originelle de la montagne ; il s'agit autant pour lui d'une première immersion que pour nous d'un hommage au lieu-même. Puis l'on bascule dans le mythe, à travers une épopée mystique inspirée par une légende qui court sur ce lieu, et à laquelle donneront corps les voix de plusieurs personnages. 

Bien qu'ancrés dans un univers mythologique, les thèmes abordés n'en sont pas moins très actuels, questionnant aussi bien l'individu que la société de notre temps. C'est d'ailleurs tout l'intérêt des légendes, elles relatent une certaine sagesse des anciens vouée à être transmise à travers les générations. 

 

Combien de personnes sont impliquées dans ce projet ? 

L'enjeu de ce projet était dès le début de produire une oeuvre qui prendrait la forme d'un objet CD. Nous avons donc voulu mettre à contribution toutes les possibilités que nous offrait ce type de travail, et c'est également ce qui a permis à ce projet de revêtir une importante dimension humaine de rencontres et de retrouvailles. 

Ainsi, plus de 20 musiciens ont répondu à l'appel, des chanteuses de talent telles que Marion Grzegrzulka (French Chic, No Stairway), Lily Jung (Yakch'e) ou la chanteuse lyrique Cécile Lohmuller, déjà intervenue dans Taennchel par le passé, aux musiciens _ tels que la violoncelliste Camicela, le guitariste Sébastien Kohler (Pierre Morlen's Gong) ou le dafiste Saeid Sorayaee. Le projet a également dépassé les frontières françaises, puisqu'il a donné lieu à un featuring à distance avec Philippe Coulombe, chanteur et multi-instrumentiste dans le groupe de rock progressif Jardin Mécanique. 

De plus, "Terre Lointaine" ne serait rien sans l'extraordinaire coup de crayon de l'illustratrice Manon Kern ainsi que les clichés du photographe de sites naturels Pierre Rich. Et enfin, Marc Schultz, garde-forestier du Taennchel depuis plus de 40 ans, prêtera sa poésie et sa voix à cette oeuvre. 

 

Avez-vous obtenu une financement d'un organisme ? 

Afin de conserver une relative indépendance artistique, mais aussi parce que c'est un projet très particulier, la production de l'album s'est faite jusqu'à présent entièrement à nos frais. Mais à présent que l'aspect artistique est finalisé, il nous reste à faire éditer l'objet physique qui incarnera cette oeuvre, à savoir le livre-CD illustré. Cela génère des frais supplémentaires que nous ne pouvons couvrir seuls, et c'est pourquoi nous avons lancé une campagne de financement participatif sur le site Ulule il y a quelques semaines, appelant au soutien et à la contribution de tous ceux qui croient en ce projet. Elle est accessible à l'adresse suivante : http://fr.ulule.com/taennchel-terre-lointaine 

Chaque contributeur se voit offrir une contrepartie à la hauteur de son don, comprenant le plus souvent l'album ainsi que des extras exclusifs. A l'heure actuelle, nous avons eu la chance d'atteindre les 70% de notre objectif total, mais il reste encore du chemin à parcourir pour les quelques jours qui restent avant la fin de la campagne.

Atome Boréalis

www.atomeborealis.com

www.facebook/atomeborealis

 

Pour ne rater aucun évènement, abonnez-vous à la newsletter.

 


Écrire commentaire

Commentaires : 0