Installation d'une caméra FRIPON à Mantet par Vivien Pic

Photo Atome Boréalis
Vivien Pic présente la caméra Fripon

Ce dimanche 23 Août 2015 nous avons assisté à l'installation de la première caméra du réseau de surveillance de météorites Fripon dans les Pyrénées Orientales. Vivien Pic, en charge de l'installation de la caméra, était en effet présent à Mantet lors de la deuxième édition du Off du Festival d'Astronomie de Tautavel.   

Nous vous proposons quelques images ainsi qu'une interview de Vivien Pic, représentant le projet FRIPON.


 

Atome Boréalis : Vous êtes venu poser une caméra un peu spéciale aujourd'hui à Mantet. Vous pouvez nous dire de quoi il s'agit?


Vivien Pic : Il s'agit d'une caméra plein ciel munie d'un fish-eye (très grand angle) qui permet d'observer le ciel dans son intégralité pour un programme de l'Observatoire de Paris et du Muséum d'Histoires Naturelles de Paris, le projet Fripon, pour Fireball Recovery and InterPlanetary Observation Network, un programme scientifique français qui vise à observer les chutes d'étoiles filantes particulièrement lumineuses qu'on appelle un fireball en anglais (boule de feu) pour trianguler la position des points de chute de météorites au sol et étudier la trajectoire de la rentrée atmosphérique de la météore. Le but est d’étudier les régions sources des météorites pour savoir de quelle partie du ciel ils proviennent pour pouvoir relier une région du système solaire à un type de météorites en particulier.


A.B. : Est-ce la première caméra de ce type que vous posez?


V.P. : Le réseau est en cours de mise en place. Mantet est le premier lieu d'implantation dans les P.O. Il y en aura une autre à Banyuls au centre de recherches océanographiques.

De gauche à droite : Vivien Pic, Jean-Luc Blaise Maire de Mantet, Cyril Calvet organisateur du Festival Off de Tautavel à Mantet, Karine Chevrot des Réserves Naturelles Catalanes, le garde de la Réserve de Mantet et Alexandre, un astronome amateur.
De gauche à droite : Vivien Pic, Jean-Luc Blaise Maire de Mantet, Cyril Calvet organisateur du Festival Off de Tautavel à Mantet, Karine Chevrot des Réserves Naturelles Catalanes, le garde de la Réserve de Mantet et Alexandre, un astronome amateur.

A.B. : Comment fonctionnent ces caméras?


V.P. : Le système est entièrement automatique. Les caméras sont dispersées sur l'ensemble du territoire français. Nous allons installer un peu plus d'une centaine de caméras qui permettront de trianguler tous les phénomènes lumineux qui se produisent dans l'atmosphère comme les étoiles filantes et les phénomènes un peu moins connus qui seront étudiés par le CNES comme les PAN (Phénomènes aérospatiaux non identifiés) et d'autres types de recherches comme la météo ou les migrations d'oiseaux. 


A.B. : Ce programme est-il destiné uniquement aux professionnels?


V.P. : Il va également intéresser le grand public. Nous ferons appel aux astronomes amateurs et aux passionnés de l'espace pour participer à des battues aux météorites en cas de chute dans une région donnée. Des responsables régionaux seront en charge d'organiser des battues pour récupérer les fragments. 


A.B.: Les chutes de météorites sont elles fréquentes?


V.P. : On estime qu'il y a au moins une chute par an en France. 

La caméra FRIPON installée sur le toit de la mairie de Mantet (66)
La caméra FRIPON installée sur le toit de la mairie de Mantet (66)

A.B. : Pourquoi avoir choisi Mantet pour l'implantation d'une caméra?

 

V.P. : J’ai été chargé par l'observatoire de Paris de trouver des sites, Mantet m'a paru le lieu tout indiqué par rapport aux extinctions de lumières. Le village est classé en Réserve du Ciel Étoilé 4 étoiles grâce aux efforts de la Réserve et de la municipalité de Mantet qui ont fait le choix audacieux d'éteindre la lumière du village pour protéger la beauté du ciel et la faune et la flore. Mantet était donc tout indiqué pour installer ce genre de caméra. 


A.B. : Comment les gens qui veulent participer aux battues peuvent-ils vous joindre?

 

V.P. : Nous avons un site internet www.fripon.org ainsi qu'une page Facebook https://www.facebook.com/VigieCiel Lorsque le réseau sera entièrement installé nous ferons de nombreuses conférences dans toutes les régions pour nous faire connaître. Les personnes auront l'opportunité d'être au courant des prochaines battues via la presse.  

 

Une interview réalisée par Atome Boréalis

www.atomeborealis.jimdo.com

www.facebook/atomeborealis


Écrire commentaire

Commentaires : 0